Si vous pouvez développer du contenu intéressant, fournir une solution à un problème, et qu’elle est unique, vous avez résolu beaucoup de problèmes qui peuvent vous faire gagner de l’argent en ligne.

Et à moins que vous n’ayez un certain capital à investir, vous ne pourrez probablement pas externaliser la « création du contenu » au début.

Ainsi, vous devez apprendre, comment le faire vous-même.

D’abord, détruisons quelques mythes. Vous ne devez pas être un bon auteur pour faire de bons articles. Particulièrement des articles qui amèneront des visiteurs sur votre site Web.

En second lieu, vos articles ne doivent pas être forcément très détaillés et très précis. Souvent, vous devez seulement faire trois remarques dans un article de 400 mots. Vous ne cherchez pas à leur donner une formation complète.

Non…

Vous cherchez à leur fournir assez d’information pour qu’ils veuillent aller plus loin dans votre site Web… et rentrer dans un processus de vente.

Si vous voulez apprendre comment écrire un article en sept minutes, vous n’avez pas besoin de savoir écrire parfaitement bien, seulement comment suivre une formule qui fonctionne bien.

Découvrons maintenant cette formule.

 

Tous les articles ont trois phases :
1) recherche
2) Écriture
3) correction

Quand je suis au sommet de ma forme, je peux écrire des articles en sept minutes. J’ai étudié plus de 140 articles, et j’ai décomposé le temps que cela prend pour chaque partie. Habituellement :

  • une minute pour la recherche,
  • quatre minutes pour l’écriture, et
  • deux minutes pour la correction d’épreuves.

Une minute pour la recherche ! ?
Comment est-ce que c’est possible ?
Simplifions. Pour presque tous les articles, je dois seulement consulter trois sources différentes.

Elles sont :

1) Ezinearticles.com

2) Wikipedia.com

3) Google.com

 

Ainsi avant que je commence à écrire n’importe quel article, j’ouvrirai chacune de ces trois pages. Par exemple écrire un article sur les conseils pour « allaiter au sein un enfant ». Pour l’exemple, je suis âgé de 20 ans, je suis un homme et je suis célibataire, je n’ai donc aucune expérience personnelle ou de connaissance sur ce sujet.

Ainsi, je vais d’abord chercher le sujet dans les articles d’É-zine

que je traduirais avec google translate.

Je recherche trois articles différents qui semblent le plus appropriés.

Les meilleurs articles sont ceux qui ont une liste de trucs et d’astuces, et qui contiennent « comment » dans le titre, ou semblent indiquer qu’il sera facile de prendre quelques idées rapides.

Pour la plupart des articles, j’ai besoin seulement de trois questions principales. Je les trouve aussi rapidement que possibles. Si je ne peux pas les trouver en articles d’É-zine, je vais alors sur Wikipédia. Et, finalement, google.

Pour chaque question principale que je trouve, je notes alors deux ou trois mots simples/expressions courtes pour chaque point. Ce sont des rappels des choses que je couvrirai pour la question principale.

Une fois que j’obtiens deux ou trois idées principales de chaque point, je vais travailler à l’écriture de l’article.

Vous allez vous dire. » Il pourrait te falloir un moment pour devenir bon pour faire ce travail de recherche des bons points clés tout de suite.

Mais pas autant que vous pensez. Cela m’a pris environ une semaine pour devenir vraiment bon. Avant. J’avais l’habitude de passer huit minutes pour rechercher un sujet, et une semaine pour pouvoir écrire un article, je suis passé à sept minutes.

Êtes-vous prêts à investir une semaine d’effort pour voir cette amélioration ?

Si vous ne l’êtes pas !

Et bien n’allez pas plus loin,ce n’est pas fait pour vous.

Feuille de route d’écriture d’article

 

Si vous voulez avoir la réponse du SUJET PRINCIPAL, alors vous aurez besoin de lire cet article.

Spécifiquement nous discuterons de la QUESTION PRINCIPALE 1, la QUESTION PRINCIPALE 2 et la QUESTION PRINCIPALE 3.

Après lecture de cet article, vous devriez pouvoir maîtriser le principal bénéfice.

 

La QUESTION PRINCIPALE 1 est introduite dans la première phrase de l’article. Puis, employer cette deuxième phrase pour décrire quelque chose plus spécifique au sujet de la QUESTION PRINCIPALE

  1. Afficher un sous-titre 1 associe à la question principale.
  2. Si vous avez quelque chose d’autre à inclure, faites le en créant un sous-titre 2.
  3. Résumer alors tous les points et/ou la transition à la QUESTION PRINCIPALE 2.

 

Suivre ce qui précède pour les deux prochaines questions principales.

Maintenant pour le PARAGRAPHE de CONCLUSION, faire un rapport général au sujet de l’information ci-dessus pour votre première phrase. Puis, mentionner de nouveau les trois questions principales que vous avez discutées en haut.

Dire maintenant à votre lecteur ce qu’elles peuvent faire avec les informations que vous avez fournies.

L’opération d’écriture est proche.

Avant que vous n’écriviez quoi que ce soit, vous devriez avoir vos trois questions principales, et deux ou trois points secondaires.

Maintenant c’est simplement mécanique. Nous visons environ 400 mots par article. Voici comment les articles se décomposent. Un paragraphe pour l’introduction, un paragraphe pour chaque question principale, et un paragraphe pour la conclusion.

Chaque paragraphe sera d’environ 70-85 mots.

 

Commençons par l’introduction.

Voici comment cela fonctionne. Commencer par une phrase d’ouverture. J’aime habituellement utiliser une approche générique SI/ALORS. Par exemple, « si vous recherchez trois avantages étonnants pour l’allaitement, alors vous serez intéressé à lire cet article. » Presque chaque article que j’écris commence comme cela. À moins de trouver une meilleure idée, cela n’exige aucun effort de pensée, et c’est pour cela que j’utiliserai un ouvreur comme SI/ALORS.

 

Ensuite, je réponds à mes trois questions principales dans certaines phrases

Alors, je fais imaginer au lecteur  ce qu’il obtiendra avec ce qu’il pourra faire après lecture de cet article. Quelque chose de simple comme « après lecture de cet article, vous devriez « pouvoir allaiter au sein votre enfant avec la paix de l’esprit.  » Vous ne devez pas chercher à devenir maître ni expert en tout ici.

 

Maintenant, nous passons à la question principale numéro 1.

Voici notre but pour nos trois questions principales.

Écrire sans devoir s’arrêter. Après environ une semaine de pratique, vous devriez ne plus avoir a réfléchir ni a penser à ce que vous allez écrire ensuite. Penser cela. Si vous tapez à 80 mots par minute, afin d’écrire le contenu de votre article en quatre minutes, il semble que 320 mots soit le meilleur que vous puissiez faire.

Le meilleur.

 

Ce qui nous amène à notre prochain point.

Si vous ne pouvez pas faire plus de 80 mots par minute, vous devez devenir plus rapide pour taper, ou obtenir le logiciel de reconnaissance vocale.

Voici maintenant l’éclaircissement d’un malentendu. Le logiciel de reconnaissance vocale n’est pas une pilule magique. Je l’utilise, et je peux obtenir environ 170 mots par minute avec l’exactitude 95.1%.

(http://www.typequick.com/ttest/start.asp).

 

Cependant, je trouve que je prends plus de temps à penser. C’est parce que, quand je tape un article, je dois penser au processus mécanique à taper. Je pense à mon prochain point tandis que je tape. On ne peut pas faire cela aussi facilement avec le logiciel de reconnaissance vocale.

La deuxième défaut est qu’au lieu de prendre quatre minutes pour écrire, et deux minutes à corriger, cela prend habituellement trois minutes pour dicter et trois minutes pour corriger. Je dois corriger plus d’erreurs quand j’utilise le logiciel de reconnaissance vocale.

Pour revenir de nouveau à notre question principale. Le logiciel de reconnaissance vocale n’est pas indispensable pour écrire un article de 400 mots en sept minutes. Mais de bonnes capacités pour taper rapidement sont exigées. Je recommanderais que vous commenciez votre première semaine en tapant vos articles, et en vous chronométrant. De cette façon vous pourrez devenir meilleur dans le processus, en réalisant quelle quantité de temps ‘il vous faut.

Alors, vous pourrez décider si vous voulez investir dans un logiciel de reconnaissance vocale ou pas. J’utilise « Dragon naturel speaking« , c’est probablement le meilleur sur le marché et coûte environ $75.

Vous pouvez l’obtenir chez

http://www.nuance.com/naturallyspeaking.

 

AVERTISSEMENT : Il vous faudra un peu de temps pour vous habituer au maniement du logiciel, et pour obtenir avec exactitude un résultat jusqu’à 95% ou plus.

Ainsi pour revenir à notre formule. Votre but quand vous écrivez votre article entier est de ne jamais devoir faire de pause pour penser. C’est pourquoi vous devrez créé votre trame, et noter les points principaux et les points secondaires. Juste les garder de côté et jetez y un coup d’œil de temps en temps, et continuer à écrire. Après avoir fonctionné avec cette formule pendant quelques jours, vous prendrez quelques expressions courantes que vous pourrez utiliser LORSQUE vous ne saurez quoi dire.

Vous développerez vos propres « fichiers d’expressions prêtes à l’emploi » comme on dit.

Ainsi après votre introduction, vous écrivez sur votre première question principale. Vous faites un rapport général à son sujet. Puis vous faites un rapport plus spécifique en y associant vos points secondaires. Et vous développez simplement chacun de vos points secondaires. Et vous fermez le paragraphe avec un résumé des points, et/ou une transition pour le paragraphe suivant.

Cela vous donne 4 à cinq phrases par question principale. puisque la phrase moyenne est environ 15-20 mots, vous obtiendrez environ 85 mots par paragraphe. Ce qui est parfait pour un article autour de 400 mots de longueur.

 

Ensuite, vous terminez l’article. Faite une conclusion de votre sujet.

Résumer alors chacun de vos trois points. Dire maintenant à votre lecteur, ce qu’ils seront capables de pouvoir faire après avoir fini de lire votre article.

Maintenant, je veux que vous sachiez que je ne suis pas toujours cette formule. Si je fournis une façon unique de présenter l’article, alors que je fais la recherche, alors je suivrai cette voie. Cependant, si je suis dans le doute, je fais une pause et je réfléchis.

Que ce soit l’une ou l’autre voie, presque tous les articles bien rédigés suivent la panne de paragraphe. Question principale introduite. Le point spécifique en fait le sujet de la question principale. 2 ou 3 éléments pour garder la question principale. Paragraphe suivant.

Soyons réalistes maintenant. Rédigerez-vous un article en 7 minutes après avoir étudié cet article ?

Probablement pas. Mais avez vous toujours pu faire les choses parfaitement la première fois ?

En tant gamin cela m’a pris deux mois pour apprendre comment attacher mes chaussure, et j’ai du attendre pour obtenir mon permis de conduire d’avoir 22 ans.

Quand j’ai décidé la première fois de commencer des articles marketing, j’ai mis plus de 1 heure pour sauvegarder un article. Mes articles étaient de plus en plus de qualité, mais pas assez pour faire une différence dans le marché. C’est alors que j’ai décidé de m’asseoir et d’étudier le processus entier. Et c’est quand j’ai appris la formule que j’ai compris les grandes lignes.

La première fois que j’ai utilisé cette formule, cela m’a pris 30 minutes pour sauvegarder un article. Pas mauvais, hausse de 100% de la productivité ! Je visais réellement un but de 15 minutes par article, et figuré vous que cela m’a pris un mois pour le réaliser. Mais avec un peu de discipline et de focalisation, j’ai réalisé les 15 minutes en 3 jours !

Ainsi l’apprentissage de cette formule presque intuitivement m’a pris moins de temps que je pensais. Et littéralement, dans les 7 jours j’ai réussi mes 7 premiers articles minutes.

Exemple d’article en utilisant la feuille de route

 

Les 3 seules choses que vous avez besoin de Savoir sur la gestion du temps

Si vous voulez augmenter votre rentabilité, devenir plus efficace dans votre vie et accomplir votre destin final, il y a seulement trois concepts que vous devez savoir. Ils sont clarté, productivité et flexibilité. J’expliquerai chacun de ces concepts dans cet article, et afficher comment vous pouvez les mettre en application pour créer votre propre système final de gestion du temps.

Le management de votre temps est seulement valable si vous avez la clarté quant à ce que vous voulez dans la vie. Autrement, pourquoi mettre de l’effort ? Vous aurez beaucoup plus de temps, mais il ne sera pas utilisé dans un but précis. La gestion du temps travaillera pour vous seulement si vous créez des buts irrésistibles qui vous motivent. Pour gagner la clarté vraie, vous devez fixer un but qui est mesurable, procurable et a une date limite attachée à elle. Seulement après avoir mis en place ceci, vous deviendrez plus productifs.

La productivité croissante est réellement facile une fois que vous avez la clarté. Il devient toujours plus facile si vous comprenez la règle des 80/20, qui déclare qu’une majorité de vos résultats sur n’importe quelle tâche viendra d’une, actions principales. Par exemple, 80% des crimes sont commis par 20% de criminels, 20% de commande pour 80% de personnes qui font notre richesse, et 80% de crash sont provoqués par 20% de gestionnaires.

Pour utiliser le 80/20 la règle dans votre vie est simple. Juste isoler et concentrer la majorité de votre effort sur ces quelques actions critiques qui vous donnent la plupart des résultats que vous désirez. Si vous n’êtes pas sûr de les reconnaître, vous devrez expérimenter jusqu’à ce que vous les découvriez.

L’expérimentation exige de la flexibilité. La flexibilité est liée à la gestion du temps, parce que de l’endroit ou vous êtes, le but est clair, mais le chemin que vous prendrez pour y arriver ne l’est pas.

Juste comme un missile thermoguidé qui va à gauche et à droite avant de frapper la cible, vous devez également faire des corrections à mi-course pendant que vous vous dirigez vers votre but. Naturellement, vous allez prendre des risques, et la plupart d’entre eux ne fonctionneront pas.

C’est Exact!

Regarder juste chaque expérience comme une façon d’obtenir un feedback,une expérience, pas un échec.

 

La clarté vous mettra sur le chemin de votre but.

Augmentant votre productivité accélérèrent le processus par lequel vous atteindrez votre but.

Et en étant flexible vous vous assurerez de ne pas être hors course,et il vous permettra également de découvrir de meilleures approches pour manager votre temps. Mettez ces principes en pratique pour utiliser dans votre vie d’aujourd’hui, et pouvoir apprécier ce que vous accomplirez demain !

[fin d’article]

Structure création article en 7 minutes

 

Cet article a été écrit avec la structure que j’ai créé ci-dessous, basé sur le résultat de mes recherches. Notez comment j’ai utilisé chaque point principale et point secondaire dans l’article.

 

Question principale 1 : Clarté

Point secondaire 1 :Temps pour quoi?

Point secondaire 2 : buts irrésistibles

Point secondaire 3 : Définition de but

 

Question principale 2 : Productivité croissante

Point secondaire 1 : règle des 80 /20

Point secondaire 2 : Exemples

Point secondaire 3 : Comment l’appliquer

 

Question principale 3 : Flexibilité

Point secondaire 1 : exemple de missile thermoguidé

Point secondaire 2 : but > chemin

Point secondaire 3 : Feedback, pas échec

 

 

P.S. : Si je soumettais cet article, je classerai vers le haut les paragraphes et ferais un jolie formatage pour le faire plus agréable à lire. Je les ai seulement maintenus intacts ainsi il est plus facile de les suivre, en les comparant a la structure de référence.

Print Friendly